Parquet en Padouk

Essence d’Afrique : Le Padouk – Parquet

Du Padouk au parquet

Les origines

Le Pterocarpus soyauxii Taub. ou plus communément appelé Padouk d’Afrique est une espèce botanique prevenant d’Afrique centrale et occidentale. Cet arbre se développe correctement que si celui-ci est correctement exposé au rayon du soleil (héliophile). Solitaire, il croît principalement dans les forêts tropicales humides et ne perd jamais l’ensemble de ses feuilles. Comme pour beaucoup de végétaux, le vent permet de disperser ses semences ailées. La régénération se fait naturellement et relativement facilement. La croissance optimale du Padouk a lieu dans des pays comme le Cameroun ou le Gabon.

Arbre Padouk
Arbre Padouk

 

  • Royaume Uni : PADAUK, CAMWOOD, BARWOOD, AFRICANPADAUK
  • République Démocratique du Congo : N’GULA, MUKULA, MONGOLA
  • Pays-Bas : PADOEK
  • Italie : PADUK
  • Guinée équatoriale : PALO ROJO
  • Allemagne : PADAUK
  • Gabon : MBEL
  • Cameroun : MBEL
  • Belgique : CORAIL
  • Angola : TACULA
  • Nigeria : OSUN
  • République Centrafricaine : PADOUK

Le Padouk peut très facilement atteindre près de 50 mètres de hauteur avec un branchage regroupé à partir des 30m en partant de la base du tronc. L’écorce laisse apparaitre des contenus rougeâtres. La cime à la particularité de comporter de nombreuses ramifications. Des contreforts très étroits (5 à 7 cm), allant jusqu’à 6 m de haut, sont caractéristiques du Padouk.

 

La région à l'origine du Padouk
La région à l’origine du Padouk

 


 

Caractéristiques 

Appelé Corail en Belgique, cet arbre doit sont nom à son duramen de couleur rouge corail allant jusqu’au brun violacé. Sa couleur particulière est d’ailleurs utilisée comme colorant dans l’industrie du textile depuis de nombreuses années.

Sous l’effet de la lumière, le bois peut très rapidement se décolorer pour devenir brun si celui-ci n’a pas eu de finition. Notons toutefois que la teinte du duramen varie en fonction de la localisation de l’arbre ce qui s’explique par la différence des minéraux présents dans le sol, mais aussi l’exposition au soleil qui peut être variable. L’aubier est quant à lui tout le temps de couleur crème.

Dans la zone de croissance optimale, la teinte est rouge corail avec des stries noires (Gabon) ou rouge homogène (Cameroun). A la limite de l’aire de croissance (Congo, Congo-Brazzaville), le duramen présente parfois des taches blanches souvent peu esthétiques, mais qui n’ont aucun effet mesure sur la durabilité ou les propriétés mécaniques du bois.

Le duramen du Padouk d’Afrique est reconnu comme étant très durable (classe de durabilité naturelle I). En revanche, l’aubier l’est moins (classe de durabilité naturelle V). Le grain est moyen. Le bois présente parfois un contrefil. Mais il montre généralement une structure assez uniforme. L’aubier est donc, par sa différence de couleur bien distinct. Le grain est grossier, le fil droit et le contre-fil reste léger. C’est un bois qui peut présenter des roulures, du cœur mou ou encore de cadranures ( Fentes partant du centre du bois et rayonnant vers l’extérieur).

 


 

Propriétés physiques

Masse volumique à l’état vert (kg/m3) : 1150
Masse volumique moyenne à 12 % (kg/m3) : 790
Jeu du bois : Stable
Retrait linéaire total tangentiel : 4,8%
Retrait linéaire total radial : 3%

Contrainte de rupture de compression axiale (MPa) : 70
Contrainte de rupture de flexion parallèle (MPa) : 134
Module d’élasticité longitudinal en flexion (MPa) : 15870

 


 

Mise en œuvre et transformation

Il est important de procéder au séchage avec précaution pour d’éviter toute apparition de les fentes, toutefois il ne présente pas de risques majeurs de déformation.
L’un des grand avantage pour les fabricants de parquet est que le Padouk d’Afrique s’usine très aisément, tant machinalement que manuellement. Lors d’un rabotage d’un bois à contrefil, la formation d’éclats peut être évitée en choisissant un angle de coupe de 20°. Ce sont surtout les grandes dimensions qui sont fissiles. La poussière du Padouk est particulièrement irritante, ainsi il est vivement conseillé d’utiliser un bon système d’aspiration lors de la découpe ou du ponçage. Faire des pré-forages est également indiqué.
Le durcissement des produits de finition à base de résines alkydes peut localement poser des problèmes avec cette essence. Un dégraissage préalable à l’alcool ou au diluant à peinture donne bien souvent de bons résultats. Ces problèmes peuvent être évités en utilisant des produits à base d’eau (acryliques).
La décoloration étant rapide sous l’effet de la lumière, la finition doit être appliquée au plus tôt après la découpe. Elle ne pose pas de problème particulier car l’absorption des produits de finition est généralement très bonne.

 


 

L’utilisation

Voici le classement par ordre décroissant d’importance des principaux usages du Padouk :

  1. Construction hydraulique lourde
  2. Parquet
  3. Contreplaqué
  4. Ébénisterie
  5. Traverse pour rail
  6. Fonds de camion ou wagon
  7. Charpente
  8. Construction navale
  9. Menuiseries extérieures
  10. Ameublement
  11. Menuiseries intérieures
  12. Ponts
  13. Tournage
  14. Escaliers
  15. Sculpture

 

Il s’agit ici des principales utilisations connues à valider par une mise en œuvre dans le respect des règles de l’art.

Remarque importante : certaines utilisations sont mentionnées à titre d’information.

 

Parquet en Padouk
Parquet en Padouk
Parquet en Padouk
Parquet en Padouk


Remarque

Le Padouk est un bois très durable et exceptionnellement stable d’Afrique centrale et occidentale qui convient parfaitement pour les utilisations de qualité comme la menuiserie extérieure. Les résonances métalliques sont très pures : idéal pour les instruments de musique.

 


 

Vous pouvez retrouvé l’ensemble de nos parquet directement dans notre boutique où nous vous proposons un large choix de parquets massifs, contrecollé, pour salles de bain, ou encore des lames de terrasses. Pour voir l’ensemble de nos parquets fabriqués en Padouk, veuillez suivre ce lien.