parquet-massif-composition-lame-bois

Composition d’une lame de parquet massif

Le parquet massif est un revêtement de sol fabriqué entièrement avec du bois. Il permet une entière rénovation en le ponçant grâce au parement, c’est-à-dire la couche d’usure. Contrairement au parquet contrecollé ou au sol stratifié, fabriqué avec du bois de composite, une lame de parquet massif est fabriquée à partir d’une seule essence. Dans tout son volume, vous retrouvez le même bois.

Composition d’une lame de parquet en bois massif

1. L’épaisseur

 L’épaisseur d’une lame de parquet massif est comprise entre 10 et 24 mm. On distingue en fait deux catégories de lames :

•    Les parquets minces de 10 à 15 mm : simples d’utilisation, ils sont particulièrement adaptés à la rénovation. Les lames se collent sur une chape de ciment ou des panneaux de contreplaqués.
•    Les parquets traditionnels :  les lames font de 16 à 24 mm d’épaisseur et sont clouées sur lambourdes et solives ou sur un support en bois.

 

2. La couche d’usure

La couche d’usure correspond à l’épaisseur de bois de la face visible, susceptible d’être poncée sans altérer l’aspect du parquet. Elle varie en fonction de l’épaisseur du parquet, du profil de la rainure et de la languette (bouvetage). Pour des parquets de 10 mm d’épaisseur la couche d’usure doit être d’environ 4,5 mm. Pour un parquet de 23 mm, elle représente environ 9 mm.

 

 

Les étapes de fabrication

Une fois sur le lieu de production, le bois brut est trié et classé en fonction de l’aspect souhaité pour le parquet. Les exigences portent sur l’apparence du bois et les défauts admis du parement (face visible du parquet). Le bois est ensuite séché pour qu’il ai un taux d’humidité compris entre 7 et 11 %.

Puis, le bois est coupé à des dimensions légèrement surcotée pour permettre l’usinage final. Le profil de la lame est obtenu par passage dans une moulurière. Les rainures et languettes sont ensuite usinées par une tenonneuse.

Les lames brutes peuvent être commercialisées en l’état ou passent par un traitement de finition.

 

Les essences

L’âme d’un parquet massif dépend de la nature du bois avec lequel il est fabriqué. Le choix de l’essence varie en fonction de l’usage de la pièce et de l’esthétique désirée. Les teintes et nuances sont presque infinies. Entre le hêtre, bois très clair et le wengé, d’un brun très profond, de multitudes de teintes sont disponibles. Par ailleurs, une même essence présentera différents tons même si l’exposition aux UV à tendance à uniformiser et assombrir la teinte du bois.

Astuce décoration de la Parqueterie : Pour agrandir un pièce, choisissez un parquet clair. Pour rendre une pièce chaleureuse, préférez un parquet sombre.

 

Quelques couleurs d’essences parmi les plus courantes :

essence hêtre Essence acacia

Essence noyer essence olivier

essence cheneessence iorokoessence doussie

essence jatobaessence teck

essence moabiessence ipe

essence merbauessence bata

essence wenge