Parquet contrecollé Arzon - Design Parquet

Composition d’un parquet contrecollé : le revêtement tendance.

Plus abordable que le parquet massif, le parquet contrecollé est un revêtement industriel populaire. Pour tout connaître sur ce revêtement, découvrez la suite de cet article.

Parquet contrecollé Arzon - Design Parquet
Exemple de parquet contrecollé posé par Parqueterie

Composition d’un parquet contrecollé

Constitué de 3 couches de bois collées les unes aux autres, le parquet contrecollé est souvent appelé aussi parquet flottant. Visuellement très similaire, le parquet contrecollé est une bonne alternative au parquet massif, constitué de bois monobloc.

Le parquet contrecollé est composé :

  • D’une première couche de parement d’essence noble. C’est la face visible du parquet. Son épaisseur d’au moins 3 mm garantit la durabilité du parquet et sa rénovation. 
  • D’une couche centrale, appelée âme centrale. C’est le support de la lame de contrecollé. Elle peut être composée d’essence de bois banale (du bois résineux par exemple), ou de panneaux dérivés du bois (latté, contreplaqué, aggloméré). Cette couche assure la stabilité et la répartition optimale des tensions.
  • D’un contrebalancement ou contre parement en déroulé de bois résineux pour renforcer la stabilité de la structure.

composition parquet contrecollé

 

Les essences de parquet contrecollé

La plupart des essences de bois, telles que les résineux, feuillus, exotiques, peuvent être employées à la fabrication d’un parquet contrecollé. Les plus appréciées et utilisées pour leur résistance à l’abrasion sont les essences de feuillus et exotiques.

Côté dimension et épaisseur, les présentations de parquet flottant sont très variables. Elles dépendant des fabricants. D’une manière générale, les lames ont :

  • Une épaisseur comprise entre 8 et 30 mm
  • Une largeur de 50 à 200 mm
  • Une longueur comprise entre 25 cm et 2 mètres.

 

La couche d’usure du parquet contrecollé

Couche d'usure d'un parquet contrecollé

La couche d’usure est proportionnelle à l’épaisseur de la lame et surtout à la couche de parement. Pour une meilleure durée de vie de votre parquet, évitez les couches d’usures inférieures à 2,5 mm. 

 

 

 

Le calibrage d’un parquet contrecollé

Le calibrage d’un parquet flottant est similaire à celui d’une lame de parquet massif. Les chants et les extrémités (bouts) de la lame présentent une rainure d’un côté et une languette de l’autre. Pour casser l’aspect parfois trop lisse d’un parquet, les chants et les bouts possèdent un chanfrein : surface obtenue par suppression de l’arrête.

 

Finition du parquet flottant

De manière générale, les fabricants de parquet contrecollé réalise une finition spécifique en usine. Le parquet est donc livré avec une finition définie. Plusieurs finitions existent : verni, huilé ou teinté.