parquet pour salle de bain

Pose de parquet pour sa salle de bain : 3 erreurs à éviter | E-Parqueterie

Parquet dans la salle de bain : 3 erreurs à éviter

Habitué aux revêtements de type carrelage dans les pièces d’eau, vous pensez qu’il n’existe pas de parquet pour salle de bain ? Détrompez-vous ! La pose de parquet dans une salle de bain est tout à fait possible ! Il suffit juste d’éviter ces 3 erreurs et vous pourrez jouir d’une salle de bain au charme authentique.

1 – Choisir la mauvaise essence

Toutes les essences de bois ne peuvent être installées dans une salle de bain, compte tenu de la forte teneur en humidité de cette pièce.

Certains bois exotiques massifs sont particulièrement bien adaptés aux pièces d’eau parce qu’ils sont naturellement imputrescibles et résistants. C’est le cas du wengé, du teck ou encore du kempas et bien d’autres. De plus, leurs teintes nobles donneront un cachet supérieur à votre salle de bain. Alors, n’hésitez pas lors du choix de votre parquet pour salle de bain.

Si toutefois votre cœur penche pour du bois européen, assurez-vous qu’il a été traité au préalable pour résister à l’humidité.

2 – Poser un parquet flottant

Le parquet flottant, s’il est facile d’installation et plus abordable, risque de gondoler si jamais de l’eau s’infiltre entre ses lames : le rendu deviendrait alors inesthétique et même désagréable. En revanche, la pose de parquet collé résiste bien à l’humidité grâce à sa constitution.

3- Ne pas poser d’isolant pour parquet

Poser un isolant pour parquet dans la salle de bain est une étape à ne pas négliger ! Spécialement conçues pour les pièces humides, les sous-couches préservent la santé de votre habitation et apportent un confort phonique.

Vous êtes à présent prêt pour installer du parquet dans votre salle de bain !