parquet contrecollé

Bien choisir son parquet contrecollé | E-Parqueterie

Vous êtes en plein dans les travaux d’aménagement ou de rénovation de votre intérieur ? Parce que le parquet contrecollé rend la pose de parquet facile et qu’il est plus abordable que le parquet massif, c’est une solution intéressante pour habiller vos sols. Vous hésitez entre plusieurs types de  contrecollé ? Découvrez ou redécouvrez ses particularités.

Matières et finitions

Indispensable à votre confort, l’aspect de votre parquet est l’élément qui donnera style et caractère à votre pièce préférée. Véritables atouts pour votre décoration d’intérieur, certaines teintes de parquets, associées à celles de vos murs, joueront sur les dimensions, la chaleur et la profondeur de la pièce.

Par exemple, si vos murs sont blancs, voire crème, un parquet sombre donnera une impression de volume. Parquet huilé, parquet verni, parquet fumé et huilé, verni et satiné, les nombreuses finitions apporteront un style et un confort particuliers à l’essence que vous aurez choisie.

Les caractéristiques du parquet contrecollé

Le parquet contrecollé, dit parquet flottant, est généralement constitué de trois lames successives. La couche supérieure, le parement massif, est une lame de bois noble. La couche intérieure, le support latté, permet une pose de parquet rapide et facile pour les adeptes du bricolage. La troisième et dernière couche est une couche de contre-balancement. Accessibles et isolants, selon leur épaisseur, ils sont compatibles avec les sols chauffants.

Essences et finitions

Avec ses nombreuses essences et finitions disponibles, le parquet contrecollé est un très bon compromis pour un sol de qualité rivalisant avec le parquet massif. Bien le choisir dépendra aussi de l’usage que vous en ferez. En matière de style, c’est à vous de décider !

Un parquet contrecollé sera plus abordable en terme de prix également. Cela reste un très bonne alternative au parquet massif.

Retrouvez également les avantages d’un parquet contrecollé à travers notre comparatif : Comment bien choisir son parquet ?