Cuisine avec un parquet au sol

Comment blanchir son parquet ou son contrecollé ? | E-Parqueterie

Envie de changer d’ambiance sans changer votre sol ? Une solution : blanchir son parquet !  

Précédemment, nous avons vu les avantages en termes d’ambiance et de décoration qu’apporte un parquet blanc ou blanchi dans son foyer.

Cette tendance rappelle la sphère minimaliste, qui prône un environnement épuré et naturel.   

Dans l’article d’aujourd’hui, vous trouverez nos meilleurs conseils pour blanchir votre parquet

Quelles sont les techniques pour blanchir son parquet ? 

Il existe différentes techniques pour blanchir son parquet. De plus, en fonction du type de bois et de l’aspect que l’on souhaite y donner, le rendu peut être différent. 

Par exemple, sur un parquet chêne, il sera plus aisé de faire ressortir visuellement les veines du bois. Sur un parquet en pin, qui n’a pas les mêmes singularités que son confrère, le rendu sera plus lisse et uniforme

Que ce soit du parquet massif ou du parquet contrecollé, ces techniques restent toutes applicables sur ces deux types de sol. 

Voici donc deux techniques intéressantes pour un rendu optimal :

Céruser son parquet

La première méthode consiste à blanchir les veines du bois. Cela donne un aspect vieilli naturel qui fait ressortir tout le charme et le caractère du bois. 

La céruse s’utilise sur tout type de bois. Cependant, elle donnera un meilleur rendu sur des types chêne, frêne ou encore châtaignier. Elle peut être utilisée sur du pin, du sapin et du bouleau et donnera alors un effet patiné blanchi. 

Premièrement, si votre parquet n’est pas brut d’origine ou s’il a été ciré, verni ou teinté, il faut alors réaliser l’étape du ponçage.

Retrouvez nos conseils pour poncer votre parquet. 

L’essence même de la céruse est de faire ressortir les veines du bois. Pour cela, vous pouvez utiliser une brosse métallique en laiton. Le parquet se brosse dans le sens de ses veines, afin de pouvoir ouvrir celles-ci en profondeur. Vous pouvez ensuite utiliser un papier à égrener de 100, afin de lisser la surface et retirer les imperfections. 

Ensuite, une fois cette étape réalisée, il faut nettoyer la surface de travail afin qu’elle soit propre et prête à l’emploi pour l’étape suivante.

Vient à présent le moment d’appliquer la teinte blanche. Pour cela, vous avez le choix d’utiliser l’une de ces trois techniques :

Les techniques pour blanchir son parquet :

  • Le Vieillisseur Bois de chez Blanchon : il vient « vieillir » et « patiner » le parquet, en accentuant les contrastes du veinage du bois. Son application simple, est recommandée pour les grandes surfaces. Par ailleurs, il est recouvrable par toutes les huiles traditionnelles Blanchon : Solid’Oil™Huile-Cire et Huile pour Parquet.

Vieillisseur Bois Blanchon

  • La Céruse Carbamex de chez Blanchon : la céruse vient souligner les veines du bois en blanc. Elle apporte un cachet inimitable aux bois veinés tels que le chêne, le frêne ou le châtaignier. Cette technique est recommandée pour les petites surfaces.

Ceruse Carbamex

  • L’Huile-Cire pour teinter votre parquet : nos experts vous conseillent l’utilisation de l’Huile-Cire Solid’Oil (commercialisé dans nos Parqueteries). En effet, celle-ci permet à la fois de teinter le bois et d’appliquer la finition en même temps.

Huile Cire dure Solid Oil Blanchon

L’Huile-Cire Solid’Oil est disponible en 11 teintes standards et 30 teintes spéciales. Ce qui permet d’avoir de nombreuses possibilités de finitions ! 

Après application de la teinte et de la technique choisie, il est essentiel de poncer à nouveau la surface, à l’aide d’un papier à égrener de 120. Cela permettra d’homogénéiser l’ensemble et de retirer les imperfections en surface du parquet. 

Enfin, il ne reste plus qu’à appliquer une finition, si vous avez choisi d’appliquer la patine ou la céruse, afin de protéger votre parquet. 

Peindre son parquet

La seconde technique consiste tout simple à peindre votre parquet. La peinture permet de recouvrir complètement un sol, avec une couche opaque et uniforme. La peinture s’adapte facilement à un parquet brut qui n’a pas été traité. C’est-à-dire, qui n’a pas été peint, ciré, huilé ou vernis au préalable. Si ce n’est pas le cas de votre parquet, il faudra alors poncer votre parquet.

Privilégiez cette technique sur un parquet en bois clair, plutôt que sur un parquet exotique. Le parquet exotique est plus difficile à couvrir, de part la variation de teinte dans son essence naturelle, mais aussi, car il a une base très foncée. Il est donc moins aisé de changer la couleur d’un parquet sombre. 

Une peinture “spécial sol” ou “spécial parquet” est également conseillée.  

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre article dédié “Comment peindre son parquet ?” et retrouvez les étapes nécessaires à la préparation de votre sol.

Les finitions pour blanchir son parquet 

Nous avons vu ensemble qu’une finition est indispensable pour protéger son parquet et garder sa couleur sur du long terme

Pour rappel, voici les 3 types de finitions conseillées pour blanchir son parquet : 

Enfin, vous pouvez bien sûr faire appel à notre équipe pour vous aider dans le choix d’un parquet déjà blanchi. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.