Le sol stratifié : un revêtement tendance

chene alpin gris

Depuis plusieurs années, le sol stratifié connait un véritable engouement, tant de la part du grand public que des professionnels. Complément idéal du parquet contrecollé, le sol stratifié peut s’employer dans de nombreuses pièces, même celles dont les sols sont particulièrement sollicitées.

E-Parqueterie distribue deux grandes marques de stratifiés :
tl_files/_media/logos_haro.jpg

 

STRUCTURE

L’appellation parquet stratifié est usurpée, puisque contrairement au parquet massif ou au parquet flottant, les essences de bois nobles n’entrent pas dans sa composition. En effet l’appellation parquet ne concerne que les produits possédant une couche d’usure en bois d’au moins 2,5 mm. On préférera donc la dénomination « sol stratifié » pour ce type de revêtement.

Classiquement les revêtements de sol stratifiés présentent une structure en trois couches :

  • La partie visible est constituée d’une feuille de papier imprégnée de résine qui correspond au décor (motif imprimé mimant le bois).
  • Ce papier décor est collé sur un panneau dérivé du bois : l’âme. Elle est composée de bois consolidés différents selon les degrés de densité : fibre haute densité (HDF) ou moyenne densité (MDF).
  • Le contre-parement, la couche inférieure du revêtement de sol stratifié,  est un papier flexible étroit, qui renforce la stabilité de la lame.

 

INTÉRÊT DU PARQUET STRATIFIÉ

Les avantages du sol stratifié sont multiples :

  • Esthétique : le stratifié offre une palette de motif quasiment infinie.
  • Il est meilleur marché que le parquet massif ou contrecollé.
  • Facile et pratique : il peut être posé rapidement et se distingue par sa facilité d’entretien.

 

INCONVÉNIENTS

Son principal défaut réside dans une moindre durabilité que le parquet massif ou flottant, tout du moins pour les produits d’entrée de gamme.