Rénovation de parquet : Ponçage, vitrification, huilage et cirage :

D'année en année, un parquet vit et peut être endommagé par des rayures, des fissures ou parfois même, des lames qui se cassent. Afin de réduire les risques, vous avez la possibilité de l'entretenir régulièrement et facilement avec des produits comme les savons, les nettoyants, du grease remover, ou encore des rénovateurs. Ceux-ci permettent de protéger et de reporter au plus tard la rénovation par le ponçage de votre parquet, mais ils ne peuvent vous assurer une protection parfaite de votre sol sur toute sa durée de vie.

La rénovation par le ponçage et la vitrification peut être nécessaire. Elle est plus complexe parce qu'elle nécessite un savoir-faire technique ainsi que du matériel professionnel. Il s'agit de la meilleure solution pour retrouver un parquet dans un état pratiquement neuf. Malgré leur efficacité, aucun des produits cités précédemment ne pourra vous donner un résultat si parfait, particulièrement pour les rayures les plus profondes et les tâches.

Chaque rénovation diffère en fonction de l'état général du parquet, sa finition, les zones les plus touchées, l'origine de l'usure, la profondeur des rayures ...etc. Nous allons vous présenter les différentes étapes pour la rénovation d'un parquet avec les traces d'usures les plus communes afin que vous puissiez vous rendre compte au mieux des différentes étapes.

tl_files/_media/images/test/avant apres.jpg

( Aperçu Avant (Haut) / Après (Bas) )


Il est important de souligner que le ponçage est possible sur des parquets massifs, semi-massifs, et contrecollés. Evidemment, le parquet massif avec 10 à 27 mm de bois nobles pourra être poncé bien plus de fois que du contrecollé avec un parement de 2,5 à 4 mm. Vous pouvez espérer, 4 à 5 ponçages pour du massif contre 1 à 2 pour du contrecollé. Pour plus d'informations sur les différents types de parquets veuillez suivre ce lien.

Plus le bois noble (parement) est épais, plus vous aurez la possibilité de poncer votre parquet et donc celui-ci pourra perdurer dans le temps. Evidemment sur toute la durée de vie de votre parquet, vos goûts peuvent évoluer, et il peut être très intéressant pour vous de procéder à une rénovation pour un changement de teinte et/ou de couleur.

Les spécialistes de La parqueterie de Rennes, Nantes, et Vitré mettent leur savoir-faire et leur professionnalisme à votre disposition pour vous accompagner, vous guider dans le diagnostic et la rénovation de votre sol en bois. Une solution adaptée à vos besoins vous sera apportée, vous pouvez effectuer une demande de devis directement sur notre site.

Les étapes de la rénovation :

Le ponçage :

Afin d'obtenir le meilleur résultat, la rénovation d'un parquet doit suivre un ordre d'étape précis. De plus, le type de pose et de parquet est déterminant lors de ces étapes.

Avant toute chose rappelons que le revêtement de sol stratifié n'est pas ponçable au risque de l'endommager sévèrement d'autant plus que ce type de revêtement est généralement très fin.

Le ponçage a pour but d'éliminer la finition et la teinte du parquet afin de d'avoir un parquet le plus brut possible. Autre objectif, éliminer toutes les imperfections dues à des rayures, bosses, tâches... et d'obtenir la surface la plus plane possible.

Pour cette étape le matériel nécessaire est :

  • Une ponceuse à parquet
  • Une bordeuse pour les bords
  • Une ponceuse vibrante pour les rayures dans les contours

 

tl_files/_media/images/test/materielponcagegif.gif

 

Pour ceux désirant effectuer cette opération eux-mêmes, nos conseils :

  • Equipez-vous correctement : casque anti-bruit, masque, gants et éventuellement lunette (La poussière est la principale contrainte)
  • N'hésitez pas à laisser les fenêtres ouvertes lors de cette opération afin de limiter le nuage de poussière
  • Poncez toujours dans le sens du parquet, en cas de motifs spéciaux : Bâtons rompus, Point de Hongrie ou autre, nous vous conseillons vivement de vous adresser à un professionnel car le ponçage est bien plus complexe.
  • Il est important de traiter l'ensemble de la surface de manière identique afin d'avoir un résultat harmonieux
  • Pour un meilleur résultat utiliser un vitrificateur mono ou bi-composant à phase aqueuse ou à base de résines polyuréthane
  • La température de la pièce doit être comprise entre 9°C et 25°C
  • Agitez correctement le vitrificateur avant l'emploi

 

Les différentes étapes du ponçage :

  1. Remplacez les lames cassées est l'étape primordiale
  2. Vérifiez qu'il n'y a aucun clou qui dépasse et qui risquerait d'endommager vos outils
  3. Effectuez le premier passage avec la ponceuse à parquet : Gros grains : 30 à 36
  4. Effectuez un deuxième passage : Grains moyens : 60
  5. Effectuez un troisième passage : Grains fins : 80 à 100
  6. Faire le contour de la pièce à la bordeuse en allant des gros grains aux grains fins
  7. Effectuez le polissage avec une monobrosse pour rendre la finition parfaite (très utile pour les parquets les plus abimés)
  8. Dépoussiérez soigneusement avec un aspirateur dédié à cet usage, pensez à tous les endroits ou la poussière aurait pu se faufiler car pour la vitrification il est crucial qu'il n'y ait aucune poussière.

 

tl_files/_media/images/test/etape poncage.jpg

 

 

Pour le meilleur résultat et un travail soigné, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel, d'autant plus si vous n'avez jamais effectué une rénovation de parquet par vous-même. Nos spécialistes du parquet se feront un plaisir de vous accompagner dans ces étapes.

La vitrification :

Après avoir poncé le parquet et s'être assuré que toutes les poussières aient été enlevées, nous pouvons appliquer un vitrificateur qui s'apparente à du vernis. Celui-ci ne pénètre pas le bois contrairement à l'huile ou la cire. Il agit comme un film de protection qui augmente considérablement la durée de vie de votre parquet en évitant l'usure.

Un des grands avantages de la vitrification est sa faculté à rendre le parquet imperméable. Ainsi, votre sol ne craint plus l'eau et résiste par conséquent aux tâches. Ce qui a rendu cette pratique populaire, c'est la facilité d'entretien. Après avoir été vitrifié, vous pouvez directement nettoyer votre sol avec une serpillière mouillée. Contrairement aux idées reçues, la vitrification ne jaunit plus votre parquet, et casser ce film de protection est de plus en plus difficile. Il existe plusieurs types de vitrificateur qui sont à adapter en fonction de l'usage : Domestique ou commercial;du lieux  Séjour, chambres, bureaux ...etc

Pour cette étape le matériel nécessaire est :

  • Un rouleau vitrificateur
  • Un pinceau
  • Une monobrosse à parquet ou du papier à grain fin

 

tl_files/_media/images/test/materiel vitrification.jpg

Pour ceux désirant effectuer cette opération eux-mêmes, nos conseils :

  • Plus vous passez de couches, plus votre parquet vitrifié sera brillant et résistera au temps
  • Laisser sécher correctement les différentes couches avant de les égrainer
  • L'égrainage permet à la couche supérieure de mieux adhérer, il est donc indispensable

 

Les différentes étapes de la vitrification :

  1. Appliquer sur le parquet parfaitement propre la couche de fond dur et laisser sécher (cette couche sert a boucher les pores du bois pour assurer une vitrification optimale)
  2. Egrener (poncer) avec du papier à grain très fins la couche de fond dur
  3. Aspirer les poussières apparues suite à l'égrainage et passer un chiffon très légèrement humide pour récupérer un maximum de poussière
  4. Commencer par appliquer le vitrificateur en commençant par le contour de la pièce au pinceau fin (Protéger les plinthes)
  5. Enduiser votre parquet à l'aide d'un rouleau vitrificateur, la couche doit impérativement être homogène, étirée, et l'application doit suivre les fibres du bois
  6. Laisser sécher (Temps de séchage en fonction du vernis)
  7. Egrainer la première couche
  8. Appliquer une seconde couche de vitrificateur
  9. Compter environs 72 / 96h pour un séchage complet

 

tl_files/_media/images/test/etape vitrification parquet.jpg

La vitrification peut être brillante, satinée ou mate. Une vitrification bien effectuée se vérifie par un éclat uniforme, une brillance et un toucher parfait.

Nos équipes des différentes Parqueteries, spécialistes du parquet se tiennent à votre disposition pour vous orienter et vous guider dans la vitrification de vos parquets

Que ce soit du parquet en chêne massif, en bois exotique, ou des parquets spéciaux (Surchants, bâton rompu, bois de bout, et point de Hongrie), le résultat sera à la hauteur de vos attentes.

Le huilage :

Notez qu'un parquet huilé est hydrofugé (augmente considérablement l'imperméabilité). L'huile s'applique au pinceaux ou au balai, en croisant les couches et en enlevant le surplus à l'aide d'un chiffon. L'application est très simple, l'huile protège contre les tâches, en cas de rayures il suffit de remettre une couche d'huile. L'aspect naturel (en fonction de l'huile utilisé) est très appréciable. Notez que cette opération doit être effectuée de préférence une fois par an.

Le cirage :


Si vous optez pour le cirage, le parquet n'est alors pas hydrofugé. Il est alors très sensible à l'eau et aux tâches. La méthode d'application est identique à celle du huilage, on applique avec un pinceau ou un balai prévu à cet usage. Il faudra croiser les couches et enlever le surplus avec un chiffon. L'application est très simple, mais la protection est très minime. Comme pour l'huile, il faudra la répéter; 1 à 2 fois par an en fonction de l'usage et du trafic de la pièce.